Mabon 2012, quelques photos

Offrandes de Mabon

Quelques images de Mabon. Pêle-mêle.

Nous avons préparé le pain de mabon, un pain cuit à la poêle dont j’ai donné la recette sur Circadismes. Nous avons récolté, le matin même de la fête, du sureau, des mûres et du raisin. Nous avons confectionné l’après-midi, une compote de pommes aux épices et au jus de sureau. Baies qui donnent une couleur magnifique aux pommes. Puis nous avons cuit des muffins aux mûres. C’est une recette excellente que Mandragore m’avait passé l’an passé et que j’ai retravaillé un peu en fonction des fruits que j’y mettais. D’ailleurs, les muffins ont été très vite mangés.

J’avais également préparé de petites bougies trempées, incrustées de grains de blé, pour les offrandes du rituel. Lillungallad, quant à elle, avait cueilli des joncs le matin de mabon et confectionné deux petites poupées des moissons à l’aide des barbes de nos maïs. Maïs qui a peu donné cette année. Mais quel régal de manger ses graines fraîches.

Quelques jours auparavant, j’avais préparé quelques colis sorciers avec divers objets fabriqués de mes blanches mains :o)

La célébration a été très agréable et sereine. Des mabons comme ça, j’en redemande tous les ans !

Liste de rituels pour Ostara

Voici un petit récapitulatif des rituels, invocations et activités pour le Sabbat de l’Équinoxe de Printemps. Cette année (2013), nous fêterons Ostara le 20 mars !

Photo : Sarah-Jane down the lane

Les Rituels :

Charge et Invocation :

Pratiques magiques purificatoires et protectrices :

Encens :

Activités :

Ce que j’ai pensé des semis en coquille d’oeuf :

Une liste de rituels pour Imbolc

Un petit récapitulatif de ce que l’on trouve sur les Portes du Sidh et mon blog  au sujet du prochain sabbat d’Imbolc !

Bénédictions Lumineuses ;)

Artwork : Shulamit Wülfing

Les rituels du Sabbat d’Imbolc

A propos de Brigid

Outils/objets rituels utilisés pour Imbolc

A propos d’Imbolc / de la Chandeleur

Oliban, adieu résine sacrée ?

L’oliban est l’encens que je préfère car son parfum est aussi agréable qu’efficace dans un contexte rituel et magique.

L’encens pur est la nourriture des dieux et il brûle sur les autels depuis des temps anciens. Des temples grecs à ceux des égyptiens et du peuple juif.

Hélas, l’arbre dont est extraite cette précieuse résine serait en voie d’extinction. Une étude récente a été conduite par des chercheurs néerlandais sur les populations des Boswellia en Éthiopie. Ces arbres pourraient disparaitre de moitié d’ici une quinzaine d’années voire totalement dans une cinquantaine d’années.

Les causes principales du déclin rapide des Boswellia seraient les brûlis, le sur-pâturage et les insectes parasites. Les brûlis désignent les défrichages de terrains, dans le but de les fertiliser, par le brûlage des herbes et broussailles. Quant au sur-pâturage, les chèvres en grand nombre y sont pour beaucoup, grimpant aux arbres et s’entraidant pour manger jusqu’à l’écorce. Et les insectes parasites, des capricornes, terminent le travail en se rabattant sur les plants restants. Vraisemblablement, l’extraction de l’encens n’y serait pas pour grand chose dans cette histoire.

Pour information, l’étude en question a été publiée dans le « British Ecological Society’s Journal of Applied Ecology ».

Suite à cette mauvaise nouvelle, je vivrai sur mon dernier gros stock d’oliban  et quand il sera terminé, je me rabattrai sur la résine de pin locale. Cela dit, je n’ai rien lu concernant les Boswellia d’Inde ainsi que ceux d’autres coins d’Afrique.

Encens maison à base d’oliban dédié au Soleil, à la Lune et à la Terre

Rituel de Samhain

Samhain. La Nuit Durant laquelle le Voile entre les Mondes est le Plus Fin, lorsque Nous entrons dans le Temps du Rêve.

Par Phyllis Curott, traduction Lune

Extrait du livre Witch Crafting.

31 octobre dans l’hémisphère nord ; 1er mai dans l’hémisphère sud.

Les gens portent souvent du noir à Samhain, mais dans ma tradition nous aimons aussi porter des couleurs chatoyantes pour exprimer notre joie en présence de nos chers disparus qui reviennent nous rendre visite. Préparez l’autel avec des couleurs telles que le noir, l’or et l’orange. Sur l’autel, placez une paire de bougies noir et orange, une grenade – le symbole de Perséphone, la Déesse Grecque qui était la Reine du Monde Souterrain – et une offrande de nourriture et de boisson aux esprits des ancêtres, ainsi que votre outil divinatoire (s’il vous plait, n’utilisez pas de planche Ouija car ses résultats tendent à être négativement chaotiques). Vous pouvez également placer sur l’autel des photographies des personnes que vous aimez et qui sont décédées. Pendant ce travail [de divination], souvenez-vous s’il vous plait que c’est un jour sacré d’une puissance remarquable et qu’il est rare que ce rituel se déroule comme prévu, car se produisent souvent des manifestations très  inhabituelles et inattendues, de fortes émotions, et des révélations surprenantes.

Préparez un encens spécial pour Samhain ainsi qu’une huile d’onction dédiée à Hécate :

  • Encens de Vol (qui accroit les pouvoirs psychiques et la vision spirituelle) : Moudre à parts égales de la résine de mastic (ndlt : issue de l’arbre Pistacia lentiscus), de la cannelle, du musc, du patchouli, du genévrier, du bois de santal, de l’ambre gris, de la racine de galanga et de la myrrhe. Ajoutez quelques gouttes d’huile de cèdre et d’iris.
  • Huile d’Hécate (Hécate était le guide de Perséphone à travers le Monde Souterrain) :  Mélanger des huiles de galanga, de dictame de Crète, de musc et d’ambre gris. Mettre un petit morceau d’oliban dans l’huile.

Oindre les bougies et vous-même avec l’huile.

Projetez votre cercle aux noms d’Hécate, la Déesse de la Magie et de la Transformation, Perséphone, Reine du Monde Souterrain et, du Seigneur de la Mort et de la Renaissance.

Déclarez le but de votre cercle :

« Samhain est la Nouvelle Année Celtique, et démarre la Nouvelle Année Wiccan. Il s’agit de la nuit durant laquelle la Déesse pénètre le Monde d’en Bas pour se confronter au Dieu sous son aspect de Seigneur de la Mort et de la Renaissance, le maitre du temps.* La Roue commence à tourner, suivant les pas de la Déesse [et/ou du Dieu], qui descend dans le royaume des esprits courageusement. Et ainsi, nous commençons à descendre profondément en nous-même, et dans les dimensions de la réalité où les esprits résident.

Ce soir, le voile entre les mondes est le plus fin, et nous honorons les esprits de nos ancêtres. En cette sainte nuit, nous les accueillons avec amour, car ils sont capables de nous rendre visite et nous sommes capables de parler avec eux. En cette sainte nuit, nous sommes libres de voyager dans le temps, passé ou futur – pour voir nos vies passées, et trouver les rêves qui deviendront nos destinées.

À Samhain, nous cherchons à nous comprendre nous-mêmes et à comprendre nos voyages spirituels tandis que nous entrons dans le temps du rêve. Nous laissons disparaitre nos anciens schémas de vie, obsolètes, et au beau milieu des royaumes des esprits où ces schémas n’existent plus, nous cherchons un rêve, car toute nouvelle vie commence d’abord par un rêve. »

Invoquez la Déesse, en tant qu’Hécate la Vieille, et Perséphone la Vierge, et le Dieu en tant que Seigneur de la Mort et de la Renaissance :

« Bénissez ce moment et ce lieu, ainsi que ceux ici présents. Nous Vous accueillons et Vous remercions de montrer la voie à nos chers disparus afin qu’ils reviennent en ce lieu sûr et sacré. »

Dessinez un pentagramme d’invocation à l’ouest ; cela vous permettra d’ouvrir un portail à travers lequel les ancêtres pourront entrer. Tandis que vous tracez le pentacle, dites :

« Nous vous demandons d’ouvrir les portails entre les mondes. »

Alors que vous procédez ainsi, sentez le voile se lever et vos chers disparus entrer pour être à vos côtés pendant que vous continuez à parler :

« Bienvenus, Bien-Aimés Ancêtres, qui êtes partis avant nous. Joignez-vous à nous, dans ce cercle de lumière et de joie, nous vous honorons, vous et votre voyage et nous réjouissons de ce retour. »

Si vous le désirez, faites trois tours de cercle dans le sens anti-horaire, renversant ainsi le mouvement du temps à l’intérieur du cercle, avant que vous n’ouvriez le portail.

Après l’ouverture du portail, asseyez-vous et utilisez vos techniques de transe pour changer d’état de conscience afin de mieux ressentir vos visiteurs. Si vous le souhaitez, battez le tambour selon le rythme d’un battement de cœur. Permettez à votre esprit d’imaginer les êtres aimés défunts, concentrez-vous sur ce que vous vivez, à savoir ressentir leur présence, écoutez ce qu’ils disent. Vous pouvez également utiliser vos outils de divination pour communiquer. Dites-leur ce que vous êtes en train de faire, demandez-leur conseil, et par dessus tout, exprimez votre amour et partagez avec eux tout ce que vous avez pu souhaiter leur dire sans l’avoir fait de leur vivant. Écoutez avec attention leurs réponses. Lorsque vous avez fini, vous pouvez les sentir vous quitter et quitter le cercle ; si c’est le cas, remerciez-les et dites-leur au revoir. Ou ils peuvent rester pour la fête et le toast qui suivront juste après.

À présent, utilisez vos outils de divination pour chercher une vision de votre futur. (Vous pouvez également demander une vision d’une vie antérieure.) Demandez à être guidé pour la découverte d’un nouveau rêve. Assurez-vous de faire une relecture du message reçu en conseil en faisant de la magie entre Samhain et Yule.

Placez la grenade dans le calice de la Déesse et avec votre athamé bénissez-la comme vous le feriez pour la libation. Ouvrez-la et mangez une graine comme symbole de votre voyage depuis l’immortalité vers la mortalité, puis vers l’immortalité à nouveau. Honorez le cycle de vie et de mort et de renaissance. Honorez vos ancêtres. Si vous le souhaitez partager des histoires à leur sujet tandis que vous offrez les libations, que vous portez un toast et festoyez en leur honneur (une tradition nordique très ancienne.)

Lorsque vous aurez terminé, remerciez vos ancêtres et dites-leur adieu. Si vous avez marché dans le sens anti-horaire tout à l’heure, marchez dans le sens horaire trois fois à présent. Fermez le portail à l’Ouest. Remerciez les Déesses et le Dieu pour leur présence et révoquez le cercle. Puis souvenez-vous, toute nouvelle vie commence d’abord par un rêve.

* Et dans certaines traditions, c’est la nuit durant laquelle le Dieu pénètre le Monde Souterrain, et la Déesse est alors la Vieille. Dans notre tradition (ndlt : Ara Tradition), ces deux mythes sont également vrais, car c’est la nuit des transformations, lorsque les vieux schémas reculent et le mystère d’une nouvelle vie commence.