Rituel de Samhain

Samhain. La Nuit Durant laquelle le Voile entre les Mondes est le Plus Fin, lorsque Nous entrons dans le Temps du Rêve.

Par Phyllis Curott, traduction Lune

Extrait du livre Witch Crafting.

31 octobre dans l’hémisphère nord ; 1er mai dans l’hémisphère sud.

Les gens portent souvent du noir à Samhain, mais dans ma tradition nous aimons aussi porter des couleurs chatoyantes pour exprimer notre joie en présence de nos chers disparus qui reviennent nous rendre visite. Préparez l’autel avec des couleurs telles que le noir, l’or et l’orange. Sur l’autel, placez une paire de bougies noir et orange, une grenade – le symbole de Perséphone, la Déesse Grecque qui était la Reine du Monde Souterrain – et une offrande de nourriture et de boisson aux esprits des ancêtres, ainsi que votre outil divinatoire (s’il vous plait, n’utilisez pas de planche Ouija car ses résultats tendent à être négativement chaotiques). Vous pouvez également placer sur l’autel des photographies des personnes que vous aimez et qui sont décédées. Pendant ce travail [de divination], souvenez-vous s’il vous plait que c’est un jour sacré d’une puissance remarquable et qu’il est rare que ce rituel se déroule comme prévu, car se produisent souvent des manifestations très  inhabituelles et inattendues, de fortes émotions, et des révélations surprenantes.

Préparez un encens spécial pour Samhain ainsi qu’une huile d’onction dédiée à Hécate :

  • Encens de Vol (qui accroit les pouvoirs psychiques et la vision spirituelle) : Moudre à parts égales de la résine de mastic (ndlt : issue de l’arbre Pistacia lentiscus), de la cannelle, du musc, du patchouli, du genévrier, du bois de santal, de l’ambre gris, de la racine de galanga et de la myrrhe. Ajoutez quelques gouttes d’huile de cèdre et d’iris.
  • Huile d’Hécate (Hécate était le guide de Perséphone à travers le Monde Souterrain) :  Mélanger des huiles de galanga, de dictame de Crète, de musc et d’ambre gris. Mettre un petit morceau d’oliban dans l’huile.

Oindre les bougies et vous-même avec l’huile.

Projetez votre cercle aux noms d’Hécate, la Déesse de la Magie et de la Transformation, Perséphone, Reine du Monde Souterrain et, du Seigneur de la Mort et de la Renaissance.

Déclarez le but de votre cercle :

« Samhain est la Nouvelle Année Celtique, et démarre la Nouvelle Année Wiccan. Il s’agit de la nuit durant laquelle la Déesse pénètre le Monde d’en Bas pour se confronter au Dieu sous son aspect de Seigneur de la Mort et de la Renaissance, le maitre du temps.* La Roue commence à tourner, suivant les pas de la Déesse [et/ou du Dieu], qui descend dans le royaume des esprits courageusement. Et ainsi, nous commençons à descendre profondément en nous-même, et dans les dimensions de la réalité où les esprits résident.

Ce soir, le voile entre les mondes est le plus fin, et nous honorons les esprits de nos ancêtres. En cette sainte nuit, nous les accueillons avec amour, car ils sont capables de nous rendre visite et nous sommes capables de parler avec eux. En cette sainte nuit, nous sommes libres de voyager dans le temps, passé ou futur – pour voir nos vies passées, et trouver les rêves qui deviendront nos destinées.

À Samhain, nous cherchons à nous comprendre nous-mêmes et à comprendre nos voyages spirituels tandis que nous entrons dans le temps du rêve. Nous laissons disparaitre nos anciens schémas de vie, obsolètes, et au beau milieu des royaumes des esprits où ces schémas n’existent plus, nous cherchons un rêve, car toute nouvelle vie commence d’abord par un rêve. »

Invoquez la Déesse, en tant qu’Hécate la Vieille, et Perséphone la Vierge, et le Dieu en tant que Seigneur de la Mort et de la Renaissance :

« Bénissez ce moment et ce lieu, ainsi que ceux ici présents. Nous Vous accueillons et Vous remercions de montrer la voie à nos chers disparus afin qu’ils reviennent en ce lieu sûr et sacré. »

Dessinez un pentagramme d’invocation à l’ouest ; cela vous permettra d’ouvrir un portail à travers lequel les ancêtres pourront entrer. Tandis que vous tracez le pentacle, dites :

« Nous vous demandons d’ouvrir les portails entre les mondes. »

Alors que vous procédez ainsi, sentez le voile se lever et vos chers disparus entrer pour être à vos côtés pendant que vous continuez à parler :

« Bienvenus, Bien-Aimés Ancêtres, qui êtes partis avant nous. Joignez-vous à nous, dans ce cercle de lumière et de joie, nous vous honorons, vous et votre voyage et nous réjouissons de ce retour. »

Si vous le désirez, faites trois tours de cercle dans le sens anti-horaire, renversant ainsi le mouvement du temps à l’intérieur du cercle, avant que vous n’ouvriez le portail.

Après l’ouverture du portail, asseyez-vous et utilisez vos techniques de transe pour changer d’état de conscience afin de mieux ressentir vos visiteurs. Si vous le souhaitez, battez le tambour selon le rythme d’un battement de cœur. Permettez à votre esprit d’imaginer les êtres aimés défunts, concentrez-vous sur ce que vous vivez, à savoir ressentir leur présence, écoutez ce qu’ils disent. Vous pouvez également utiliser vos outils de divination pour communiquer. Dites-leur ce que vous êtes en train de faire, demandez-leur conseil, et par dessus tout, exprimez votre amour et partagez avec eux tout ce que vous avez pu souhaiter leur dire sans l’avoir fait de leur vivant. Écoutez avec attention leurs réponses. Lorsque vous avez fini, vous pouvez les sentir vous quitter et quitter le cercle ; si c’est le cas, remerciez-les et dites-leur au revoir. Ou ils peuvent rester pour la fête et le toast qui suivront juste après.

À présent, utilisez vos outils de divination pour chercher une vision de votre futur. (Vous pouvez également demander une vision d’une vie antérieure.) Demandez à être guidé pour la découverte d’un nouveau rêve. Assurez-vous de faire une relecture du message reçu en conseil en faisant de la magie entre Samhain et Yule.

Placez la grenade dans le calice de la Déesse et avec votre athamé bénissez-la comme vous le feriez pour la libation. Ouvrez-la et mangez une graine comme symbole de votre voyage depuis l’immortalité vers la mortalité, puis vers l’immortalité à nouveau. Honorez le cycle de vie et de mort et de renaissance. Honorez vos ancêtres. Si vous le souhaitez partager des histoires à leur sujet tandis que vous offrez les libations, que vous portez un toast et festoyez en leur honneur (une tradition nordique très ancienne.)

Lorsque vous aurez terminé, remerciez vos ancêtres et dites-leur adieu. Si vous avez marché dans le sens anti-horaire tout à l’heure, marchez dans le sens horaire trois fois à présent. Fermez le portail à l’Ouest. Remerciez les Déesses et le Dieu pour leur présence et révoquez le cercle. Puis souvenez-vous, toute nouvelle vie commence d’abord par un rêve.

* Et dans certaines traditions, c’est la nuit durant laquelle le Dieu pénètre le Monde Souterrain, et la Déesse est alors la Vieille. Dans notre tradition (ndlt : Ara Tradition), ces deux mythes sont également vrais, car c’est la nuit des transformations, lorsque les vieux schémas reculent et le mystère d’une nouvelle vie commence.

Magie du Feu

La Magie du Feu

Par Phyllis Curott, traduction Lune

Extrait du livre « Witch Crafting ».

Le Feu est l’élément de la transformation, et dans de nombreuses cultures anciennes, on le considère comme l’élément du pouvoir spirituel, de la renaissance et de l’immortalité de l’esprit. Le feu est associé à la direction du Sud (dans l’hémisphère nord, et la direction du Nord, dans l’hémisphère sud), aux dragons, lions, salamandres, au phœnix, et aux autres créatures possédant des griffes qui vivent là où la chaleur du Soleil est la plus intense. Il est également associé aux qualités humaines telles que le courage, la passion, l’indépendance, la détermination, et le pouvoir de transformer nos vies avec la magie divine. Nous faisons de la magie du feu lorsque nous avons besoin de ces qualités, et quand nous faisons de la magie qui se manifestera rapidement ! Et le feu est souvent utilisé pour les bannissements à cause de son énergie unique qui transforme par consumation. Alors que quelque chose est détruit par le feu, ce processus créé également la chaleur et la lumière, et c’est le moyen par lequel nous cuisons notre nourriture – un autre processus de transformation. L’exercice suivant vous aidera à faire de la magie du feu : saluer le soleil.

La Descente du Dieu Soleil

La Descente du Dieu Soleil

Par Phyllis Curott, traduction Lune

Extrait de Witch Crafting

La descente du dieu soleil est conçue à l’origine pour les hommes, à l’instar de la descente de la lune pour les femmes, mais elle peut être accomplie par des femmes comme pratique avancée.

S’il vous plait, lisez et reconsidérez la pratique de la Descente de la Lune, page 134, comme un guide pour cette pratique. Le meilleur moment pour accomplir la descente du soleil est n’importe quand à partir du lever du soleil. Alors que la plupart des descentes de la lune sont conduites à l’intérieur des cercles, généralement projetés la nuit, la première fois que vous ferez descendre le soleil, vous devrez être en extérieur, sous la lumière chaude et brillante du soleil de midi, lorsque le soleil est à son zénith dans le ciel. Comme vous ne voudrez pas être dérangé, je vous suggère de travailler dans votre lieu de pouvoir. Choisissez un but sur lequel travailler.

Préparez un encens solaire à charger et à utiliser plus tard au cours de rituels :

Mélangez 60 grammes d’oliban, 60 grammes de myrrhe et 5 pincées de cannelle, trois pincées de poivre rouge. Apportez avec vous l’encens dans un petit récipient que vous garderez ouvert sous la chaleur et la lumière du Soleil.

Sur une bougie rouge, orange ou jaune, gravez votre nom, les noms de Dieux Solaires, un symbole solaire et votre but pour le prochain cycle solaire.

Projetez votre cercle, reliez-vous à la terre, centrez-vous. Placez-vous au centre du cercle, bras ouverts, tendus vers le soleil. Si vous travaillez avec un/e partenaire, avec lequel / laquelle vous êtes entrainé, celui-ci ou celle-ci dessinera un pentagramme d’invocation sur votre corps (voir la pratique de la Descente de la Lune, chapitre 5) alors qu’elle dit l’invocation suivante :

« Par le feu et la lumière, je t’invoque,

Par la chaleur et l’énergie, je t’invoque,

Par la sagesse et la passion, je t’invoque,

Ô puissant Dieu du Soleil,

Descends dans le corps de ton enfant (nom)

Parle par sa bouche, embrasse avec ses lèvres,

vois par ses yeux,

Afin que tes enfants puissent être emplis de sagesse. »

Lorsque vous sentez le Dieu entrer en vous, refermez vos bras sur votre poitrine dans la position du Dieu, faisant pénétrer le feu du soleil en vous.

Sentez l’énergie du Dieu Soleil renforcer votre pouvoir intérieur (ndlt : ’empowering you’ dans le texte). Restez ouvert à Sa présence. Lorsque vous sentez les énergies se dissiper, courbez la tête et laissez retomber vos bras. Si vous vous sentez vidé, reposez-vous et réhydratez-vous.

Allumez la bougie, en transferant dans sa flamme un peu de l’énergie feu que vous avez reçu. Dites à voix haute votre but et demandez au Soleil de bénir et renforcer vos efforts. Visualisez votre but en train de se manifester. Si vous vous sentez à la hauteur, vous pouvez soulever l’énergie en chantant, en battant le tambour, en dansant ou en vous entourant d’un cercle de bougies allumées (assurez-vous que rien ne prenne feu !). Envoyez votre énergie dans la bougie, l’encens et vous-même. Une fois fait, mettez à la terre l’excès d’énergie. Mouchez la bougie – vous pouvez l’utiliser au cours de prochains rituels comme bougie dédiée au Dieu ou à l’élément Feu. Remerciez, et terminez votre rituel.

Tandis que vous procédez à renforcer votre pouvoir sur votre vie avec l’énergie du Soleil, prenez note dans votre journal magique des vos étapes importantes et de vos réussites.

Divers rituels de sabbat du solstice d’été

Une petite compil’ sur les rituels et activités du solstice d’été.

Les rituels de Sabbat :

Sabbat du Solstice d’Été. La version traditionnelle datant de 1957, extrait du livre des ombres de Gardner.

Sabbat du Solstice d’Été. La version des Farrar, extraite de la Witches’ Bible.

Litha ou le Solstice d’Eté. La version de Phyllis Curott, extraite de Witch Crafting.

Rite du Solstice d’Été. La version d’Elen Hawke, extraite de Circle Round.

Activités :

Couronne Solaire, talisman et feu de Midsummer. Par Pauline Campanelli, extrait du livre The Wheel of the Year.


Litha ou le Solstice d’été

Litha ou le Solstice d’été

* Le jour le plus long lorsque le Soleil est le plus fort et la Terre est fertile et abondante *

Par Phyllis Curott, traduction Lune

Extrait de Witch Crafting

20 – 22 juin dans l’hémisphère nord ; 20 – 22 décembre dans l’hémisphère sud.

Voici un autre sabbat à célébrer en extérieur ! Si vous le pouvez, levez-vous au lever du soleil et sortez. Sortez à nouveau à midi lorsque le soleil est au zénith de son pouvoir, et ressortez une fois encore pour voir le soleil se coucher. Vous pouvez projeter votre cercle au lever du soleil, à midi ou au coucher. Portez des couleurs de la terre féconde et du soleil brillant. Garnissez l’autel de fruits, de légumes et fleurs de saison – tout particulièrement de roses, car la fleur représente la Terre et les épines, le douloureux départ du Soleil. Chacun devra apporter un objet qui représente le but qu’il nourrit.

Projetez le cercle aux noms de la Déesse de la Terre Fertile et du Dieu du Lumineux Soleil – vous pouvez également les invoquer en utilisant des noms de Dieux et Déesses spécifiques (voir la table des correspondances page 78).

Déclamez le but du cercle :

« Voici le jour le plus long de l’année, le Soleil est à son zénith, et la Terre répond à Son pouvoir avec une abondance fertile.

Tout deux s’étreignent, créant ainsi la vie.

Alors qu’en ce jour le pouvoir du Soleil amorce son déclin et qu’Il débute son voyage vers le sombre hiver, l’été commence.

Et ainsi nous célébrons l’union amoureuse de la Déesse et du Dieu.

Nous nous réjouissons de la richesse de nos vies, nous rendons grâce à la Terre Mère pour ses bénédictions fructueuses et au Père Soleil, sans qui il n’y aurait pas de vie.

Comme la Terre transforme le Soleil en vie, ainsi nous transformons la lumière en nous en projets qui s’épanouiront, de la même manière que le fait la Terre. »

Invoquez la Déesse et le Dieu.

Ensuite, chacun devra s’étendre sur la Terre et absorber les énergies créatrices du Soleil et de la Terre. Essayez d’utiliser un grand gong (un instrument lié au feu), ou des tambours (instruments liés à la terre) comme accompagnement. Lorsque vous être prêt, levez-vous et soulevez encore plus d’énergie en exécutant une danse en spirale en l’honneur de la descente du Dieu Soleil et de la fertilité de la Terre. Chantez le nom d’un Dieu Soleil, comme Hélios et une Déesse Terre telle que Déméter. Lorsque l’énergie est à son apogée, envoyez-la dans les objets que vous avez placé sur l’autel (tel qu’une bougie verte pour la prospérité) et envoyez-la dans le futur afin de réaliser vos projets. Litha est également un puissant Sabbat pour la prospérité, alors demandez au Soleil d’emporter au loin avec lui obstacles et pauvreté, et demandez à la Terre que vos efforts soient largement récompensés.

Voici une consécration spéciale pour le vin :

« La flèche au Chaudron,

la lance au Graal,

l’esprit à la chair, (l’amant à sa bien-aimée, ou vice versa)

la chair à l’esprit,

le Dieu à la Déesse,

le Soleil à la Terre. »

Après les libations, remerciez et fermez.