Wicca & Feri, leurs différences

Voici un tableau que j’ai trouvé sur une liste de discussions anglophone. Je me suis amusée à le traduire. Il permet de comparer et différencier rapidement la Wicca et la tradition Feri. J’y ajoute quelques notes perso en italique.

Wicca Feri
Une déesse, Un dieu. Parfois réduits à des archétypes stylisés, d’autres fois spécifiques à la tradition qu’ils patronnent. Inclus un panthéon entier. Tout en reconnaissant et en travaillant avec des déités issues d’autres panthéons. Personnalités discrètes plutôt qu’archétypales.

« Tant que tu ne blesses personne, fais ce que tu veux. » Au moins deux interprétations possible :

  1. Si personne n’est blessé, vous pouvez faire ce que vous voulez. Si quelqu’un est blessé, décidez si vous voulez toujours le faire.
  2. Vous pouvez faire ce que vous voulez SEULEMENT si personne n’est blessé lors du processus.

Ndlt : Pour aller plus loin, lisez l’article d’Artus.

Certains feri suivent le wiccan rede. Mais ses origines sont extérieures à la tradition Feri et beaucoup de feri ne le suivent pas.  Les Feri font ce qu’ils ont besoin de faire, de la manière la plus appropriée et la plus charitable. Parfois ne rien faire cause le plus grand tort.

En réalité, la loi du triple retour est une mauvaise interprétation d’un Mystère Gardnérien. mais de nos jours, même les gardneriens ont adopté cette mauvaise interprétation.

Ndlt : Euh, je dirais plutôt que tout dépend des personnes ;).

Le mystère en question est en rapport avec le rituel d’initiation au second degré.

Pour aller plus loin, lisez l’article d’Artus.

Si un feri est kala, et que les trois âmes sont alignées, une juste action suivra, et produira le plus grand bien pour tous. Il n’y a pas de système de grand livre cosmique qui dit quelle éthique adoptée..

Ndlt : Selon Cora Anderson (co-créatrice de la tradition Feri), « Se maintenir Kala est extrêmement important dans chaque activité de la vie… Cela signifie se maintenir propre et lumineux et libre de tout complexe intérieur et extérieur. »

La résonance morphique conduit au conservatisme dans la réalisation des rituels. Les mêmes formes produisent les mêmes résultats..

Ndlt : Il y a 6 ou 7 ans, j’ai rencontré l’un des membres du coven de Gerald Gardner, Fred Lamond et je me souviens de ce qu’il a dit au sujet des enseignements de Gardner à l’intérieur du cercle : « Du Livre des Ombres, prenez ce qui marche pour vous et laissez tomber le reste ». Ce que la wicca *traditionnelle* est devenue aujourd’hui pourrait bien ne pas correspondre forcément à la vision du fondateur de la Wicca =)

Expérimentale dans son approche et assimilatrice dans sa forme, lorsque quelque chose est efficace cela mérite d’être réutilisé.

Focus sur la fertilité..

Ndlt : Très réducteur. Cela ne fait aucun doute, la wicca est un culte de la fertilité. Même si j’ai déjà lu des articles sur le net affirmant le contraire ! Mais l’extase y est centrale. Cf. La Charge de la Déesse. Rien que ça ;) Après, dans la pratique, tout dépend des gens qui constituent le groupe…

Focus sur l’extase.

Ndlt : Idem un peu réducteur. Même si je connais assez peu cette tradition… Jetez un œil ici.

Le Livre des Ombres fait autorité pour la pratique.

Ndlt : Et une fois de plus on squeeze ce qui nous dérange ? Notamment les enseignements oraux. Mais il faut bien dire que les écrits restent et les paroles s’envolent. Assez peu de choses m’ont été été transmises de cette façon dans le cercle.

Je renvoie à ce que Gardner a transmis justement oralement dans le cercle (cf. plus haut). Le BoS (Livre des Ombres) n’est pas une bible =)

Tradition orale menant à l’authenticité dans la pratique.

Fermée. Conduit au dogmatisme et à l’exclusivité sociale.

Ndlt : Dans la pratique, les choses ne sont pas aussi simplistes. Tout dépend de l’ouverture d’esprit des gens qui constituent le coven.

Ouverte. Conduit à l’intégrité personnelle et à l’ouverture sociale.

La formation et les Secrets sont transmis seulement après l’Initiation. Mais cela peut conduire au fait que la Wicca ne corresponde pas à l’initié.

Ndlt : généralement, les candidats à l’initiation connaissent bien leur sujet. Bien qu’il nous soit déjà arrivé d’initier  des personnes qui découvraient tout juste la Wicca. Elles ont été très heureuses de sauter le pas et de célébrer les mystères dans le cercle :) L’une d’entre elles va d’ailleurs devenir Grande Prêtresse, après avoir été notre Maiden pendant cinq ans. =)

Peu de choses dans la tradition Feri sont réellement liées par le serment et beaucoup de savoir est transmis avant l’initiation. Les cercles Feri peuvent être projetés par un non-initié et il peut y travailler. Ceci donne plus de goût à ceux intéressés par la tradition.

Deux Divinités [hétérosexuelles] qui s’unissent, produisant la monade divine..

Ndlt : Pour aller plus loin, lisez ce texte que j’aime bien sur le site de Nemed & Idad.

Une divinité (« Dieu elle-même », Clito-phallique) donne naissance à de nombreuses divinités via l’orgasme extatique par masturbation.

Voici un tableau que j’ai trouvé sur une liste anglophone. Je me suis amusée à le traduire. Il permet de comparer et différencier rapidement la Wicca et la tradition Feri. J’y ajoute quelques notes perso en italique.

Wicca Feri
Une déesse, Un dieu. Parfois réduits à des archétypes stylisés, d’autres fois spécifiques à la tradition qu’ils patronnent. Inclus un panthéon entier. Tout en reconnaissant et en travaillant avec des déités issues d’autres panthéons. Personnalités discrètes plutôt qu’archétypales.

« Tant que tu ne blesses personne, fais ce que tu veux. » Au moins deux interprétations possible :

  1. Si personne n’est blessé, vous pouvez faire ce que vous voulez. Si quelqu’un est blessé, décidez si vous voulez toujours le faire.
  2. Vous pouvez faire ce que vous voulez SEULEMENT si personne n’est blessé lors du processus.

Ndlt : Pour aller plus loin, lisez l’article d’Artus.

Certains feri suivent le wiccan rede. Mais ses origines sont extérieures à la tradition Feri et beaucoup de feri ne le suivent pas.  Les Feri font ce qu’ils ont besoin de faire, de la manière la plus appropriée et la plus charitable. Parfois ne rien faire cause le plus grand tort.

En réalité, la loi du triple retour est une mauvaise interprétation d’un Mystère Gardnérien. mais de nos jours, même les gardneriens ont adopté cette mauvaise interprétation.

Ndlt : Euh, je dirais plutôt que tout dépend des personnes ;).

Le mystère en question est en rapport avec le rituel d’initiation au second degré.

Pour aller plus loin, lisez l’article d’Artus.

Si un feri est kala, et que les trois âmes sont alignées, une juste action suivra, et produira le plus grand bien pour tous. Il n’y a pas de système de grand livre cosmique qui dit quelle éthique adoptée.

Ndlt : Selon Cora Anderson (co-créatrice de la tradition Feri), « Se maintenir Kala est extrêmement important dans chaque activité de la vie… Cela signifie se maintenir propre et lumineux et libre de tout complexe intérieur et extérieur. »

La résonance morphique conduit au conservatisme dans la réalisation des rituels. Les mêmes formes produisent les mêmes résultats.

Ndlt : Je me souviens nettement de ce que nous a dit Fred Lamond (qui a fait parti du cercle de G. B. Gardner), lors d’une rencontre à un salon du livre, au sujet des enseignements de Gardner. « Du Livre des Ombres, prenez ce qui marche pour vous et laissez tomber le reste ». Ce que la wicca *traditionnelle* est devenue aujourd’hui ne correspondrait pas forcément à la vision du fondateur de la Wicca =)

Expérimentale dans son approche et assimilatrice dans sa forme, lorsque quelque chose est efficace cela mérite d’être réutilisé.

Focus sur la fertilité.

Ndlt : Très réducteur. Cela ne fait aucun doute, la wicca est un culte de la fertilité. Même si j’ai déjà lu des articles sur le net affirmant le contraire ! Mais l’extase y est centrale et vitale. Cf. La Charge de la Déesse. Rien que ça ;)

Focus sur l’extase.

Ndlt : Idem un peu réducteur. Même si je connais assez peu cette tradition… Jetez un œil ici.

Le Livre des Ombres fait autorité pour la pratique.

Ndlt : Et une fois de plus on squeeze ce qui nous dérange ? Notamment les enseignements oraux. Mais il faut bien dire que les écrits restent et les paroles s’envolent. Assez peu de choses m’ont été été transmises de cette façon dans le cercle.

Je renvoie à ce que Gardner a transmis justement oralement dans le cercle. Le BoS (Livre des Ombres) n’est pas une bible =)

Tradition orale menant à l’authenticité dans la pratique.

Fermée. Conduit au dogmatisme et à l’exclusivité sociale.

Ndlt : Dans la pratique, les choses ne sont pas aussi simplistes. Tout dépend de l’ouverture d’esprit des gens qui constituent le coven.

Ouverte. Conduit à l’intégrité personnelle et à l’ouverture sociale.

La formation et les Secrets sont transmis seulement après l’Initiation. Mais cela peut conduire au fait que la Wicca ne corresponde pas à l’initié.

Ndlt : généralement, les postulants à l’initiation connaissent bien leur sujet. Bien qu’il nous soit déjà arrivé d’initier une ou deux personnes qui découvraient tout juste la Wicca. Elles ont été très heureuses de sauter le pas et de célébrer les mystères dans le cercle :) L’une d’entre elles va d’ailleurs devenir Grande Prêtresse, après avoir été notre Maiden pendant cinq ans. =)

Peu de choses dans la tradition Feri sont réellement liées par le serment et beaucoup de savoir est transmis avant l’initiation. Les cercles Feri peuvent être projetés par un non-initié et il peut y travailler. Ceci donne plus de goût à ceux intéressés par la tradition.

Deux Divinités [hétérosexuelles] qui s’unissent, produisant la monade divine.

Ndlt : Un texte que j’aime bien sur le site de Nemed & Idad.

Une divinité (« Dieu elle-même », Clito-phallique) donne naissance à de nombreuses divinités via l’orgasme extatique par masturbation.

01. avril 2010 par Lune
Catégories: Wicca & Sorcellerie | Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires

(7) commentaires

  1. Décidément, on trouve vraiment des pépites sur ton blog ! Merci pour ce super partage !

  2. en lisant ta présentation de la Feri, j’ai l’impression qu’elle est assez proche du chamanisme, par son approche expérimentale, mais peut être que je me trompe.

  3. Tu t’es amusé à la traduire mais franchement c’est rudement intéressant !

  4. Bien contente que ça vous plaise ;)

    Bon par contre cette présentation de la Feri est assez idyllique : « chez nous, pas de tripouillage d’ego, blabla, les petites fleurs, tout ça… » Pourtant certains groupes démarquent bien les gens fraichement initiés de ceux qui « maitrisent » les arts de la Feri. Évidemment, les différentes couleurs de baguette sont là uniquement pour mettre l’emphase sur le type de magie que pratique chaque personne, pas pour indiquer les hiérarchies, mais un peu quand même, faut pas déconner ;)

  5. Je m’en doute, qu’il doit y avoir du nombrilisme des 2 côtés. Mais je reste persuadée que le wiccanisme en général est beaucoup plus dogmatique.

  6. Zut, les liens vers les articles d’Artus sont hélas coupés…

    (décidément, je peine à trouver une tradition qui me corresponde… pas que ce soit absolument nécessaire, mais je ne désespère pas de trouver, un jour, un coven au sein duquel structurer ma pratique et parvenir, au moins, à une initiation formelle… autant que le contenu soit au goût de mon goût !)

  7. Oui il a retiré un certain nombre d’articles qui ne lui convenait plus. Mais j’ai retrouvé l’article en question ici : Moralité et Wicca : http://reader.feedshow.com/show_items-feed=2e461b3b2f5761638e41e66b2be48e4d