Le Massage du Yoni

Par un anonyme, traduction Artus

Le massage du Yoni (pour les femmes)

Ma femme et moi-même avons pratiqué le tantra/sexe sacré pendant plusieurs années et nous avons éprouvé beaucoup de plaisir au travers des techniques et des processus. L’une des demandes les plus fréquentes de ma femme en termes d’activités sexuelles est le massage du yoni. Il a grandement étendu notre vie sexuelle, nous a rapproché et m’a donné une reconnaissance plus grande à l’égard des femmes. Nous avons enseigné cette technique à de nombreux amis, et ils en ont également apprécié les bons résultats. Je propose cela dans ce texte et j’espère que cela améliorera votre vie sexuelle. Appréciez.

Infos de fond

Yoni (prononcer YO-NI) est le mot Sanskrit pour vagin qui est généralement traduit par « espace sacré » ou « temple sacré ». Son sens et son utilisation est une alternative différente de la perspective de la vision occidentale du sexe de la femme (c’est-à-dire, la chatte, le con, etc., des mots qui peuvent, ou non, être un compliment selon l’intention de leur usage). En tantra, le yoni est vu sous une perspective d’amour et de respect. Ceci est particulièrement utile pour l’apprentissage des hommes.

Le but du massage du yoni est de créer un espace pour la femme (le receveur) pour se relaxer, et entrer dans un état de haute excitation, et éprouver plus de plaisir de son yoni. Son partenaire (le donneur) éprouve la joie d’être au service, et le témoin, d’un moment spécial. Le massage du yoni peut également être utilisé comme une technique de safe-sex (quand on n’a plus de capotes) et est une activité excellente pour construire confiance et intimité. Certains masseurs et sexologues l’utilisent pour aider les femmes à dépasser des blocages sexuels ou des traumas.

Le but de ce massage du Yoni n’est pas l’orgasme. L’orgasme est souvent un effet secondaire plaisant et bienvenu. Le but est simplement le plaisir et le massage du yoni/vagin. De ce point de vue, à la fois le receveur et le donneur peuvent se détendre et ne pas s’inquiéter du but à atteindre. Quand l’orgasme arrive, il est généralement plus étendu, plus intense et plus satisfaisant. L’orgasme est autorisé à arriver ou ne pas arriver.

Cela peut également être utile pour le donner de ne pas attendre quoi que se soit en retour. Juste permettre au receveur d’apprécier le massage et de se détendre pour la suite. Bien sûr, d’autres activités sexuelles peuvent suivre, mais cela devrait être entièrement le choix du receveur. Cette perspective créera une plus grande intimité et une plus grande confiance, et cela étendra grandement vos horizons sexuels.

Préparation

Un bain est toujours utile car il détend à la fois le donneur et le receveur. Un endroit calme est souhaitable, avec une musique agréable, des bougies, des oreillers, etc., ou tout ce qui peut faire que les participants soient détendus et se sentent en sécurité. Donnez-vous assez de temps pour ne pas vous précipiter pendant le processus.

Passez aux toilettes avant de commencer le massage. On obtient de meilleurs résultats avec les intestins et la vessie vides, et vous éviterez l’expérience inutile de devoir interrompre le massage pour aller aux toilettes.

Connectez-vous à votre partenaire en vous caressant, en vous étreignant, en vous regardant yeux dans les yeux pendant longtemps, ou n’importe quoi d’autre qui vous amène à un état de sécurité et de détente.

Procédure

Demandez au receveur de s’allonger sur le dos avec des oreillers sous sa tête afin qu’elle puisse voir son sexe et son partenaire (le donneur). Placez un oreiller, recouvert d’une serviette, sous ses hanches. Ses jambes doivent être étendues des chaque coté, avec les genoux légèrement pliés (des oreillers ou des coussins sous les genoux peuvent également aider) et le sexe clairement exposé pour le massage.

Le donneur s’assoit jambes croisées entre les jambes du receveur. Le donneur peut avoir envie de s’asseoir sur un oreiller ou un coussin. Cette position permet d’accéder complètement au yoni et aux autres parties du corps.

Avant de toucher le corps, commencez par une respiration profonde et relaxante. A la fois le donneur et le receveur devraient se souvenir de garder une respiration lente, profonde et détendue, durant tout le processus. Le donneur devrait rappeler gentiment au receveur de recommencer à respirer si le receveur s’arrête ou respire peu profondément. Une respiration profonde, et non une hyperventilation est très importante ici.

Massez doucement les jambes, le ventre, les fesses, les seins, etc., pour détendre le receveur et vous préparer à toucher le yoni.

Versez une petite quantité d’huile de bonne qualité ou de lubrifiant sur le mont du yoni. Versez-en juste assez pour que cela coule sur les lèvres extérieures et que cela couvre l’extérieur du yoni (de nombreux lubrifiants sexuels sont disponibles pour cela. De nombreux magasins de lingerie, sex shops, magazines érotiques, etc., proposent ces lubrifiants.)

AVERTISSEMENT – Ne mélangez pas produits à base d’huile avec du latex.

Commencez doucement à masser le mont et les lèvres extérieures du yoni. Prenez du temps et ne vous précipitez pas. Détendez-vous, et appréciez de donner le massage. Serrez doucement les lèvres extérieures entre le pouce et l’index, et glissez de haut en bas sur toute la longueur de chaque lèvre. Faites la même chose avec les lèvres extérieures du yoni/vagin. Prenez votre temps.

Le receveur peut masser sa propre poitrine, ou peut juste se détendre et continuer à respirer profondément. Il est bon pour le donneur et le receveur de se regarder dans les yeux autant que possible. Le receveur peut dire au donneur si la pression, la vitesse, la profondeur, etc., ont besoin d’être augmentées ou diminuées. Limitez vos paroles et concentrez-vous sur le plaisir. (selon mon expérience, le fait de parler nous fait sortir de nos ressentis et diminue les effets).

Caressez doucement le clitoris en formant des cercles dans le sens (ou le sens inverse) des aiguilles d’une montre. Serrez-le doucement entre le pouce et l’index. Faites cela comme un massage et non pour que le receveur prenne son pied. Le receveur sera excité, sans aucun doute, mais continuez à l’encourager à se relaxer et respirer.

Doucement, et avec grands soins, insérez le majeur de votre main droite dans le yoni (il y a une raison d’utiliser la main droite plutôt que la gauche. Cela a à voir avec la polarité du tantra). Très doucement, explorez et massez l’intérieur du yoni/vagin avec votre doigt. Prenez votre temps, soyez doux, touchez en haut, en bas et sur les côtés. Variez la profondeur et la pression. Souvenez-vous qu’il s’agit d’un massage, que vous faites éclore et que vous détendez le yoni.

Avec votre paume vers le haut, et le majeur à l’intérieur du yoni, déplacez votre majeur dans un geste de « viens par ici ». Vous touchez une zone de tissus flasques juste sous l’os pubien, derrière le clitoris. C’est le point-G ou en tantra, le point sacré (il y a de très nombreux livres excellents qui entrent dans les détails au sujet de cette zone). Votre partenaire peut ressentir la sensation d’avoir uriné, ou cela peut être douloureux ou agréable. De nouveau, variez la pression, la vitesse, la façon de bouger. Vous pouvez toucher de droite à gauche, d’avant en arrière, ou en faisant des cercles avec votre majeur. Vous pouvez également insérer l’annulaire. Vérifiez d’abord avec votre partenaire avant de lui insérer deux doigts. Pour la plupart des femmes, cela ne posera pas de problème et elle appréciera la stimulation augmentée avec deux doigts. Prenez votre temps, soyez très doux. Vous pouvez utiliser le pouce de la main droite pour stimuler également le clitoris.

Une option à essayer si le receveur le désire, est d’insérer l’auriculaire de la main droite dans son anus. Demandez-lui d’abord, et n’insérez pas ensuite votre auriculaire dans son yoni/clitoris après avoir été dans son anus. Utilisez du lubrifiant et soyez très doux.

(En tantra, on dit que lorsque votre auriculaire est dans son anus, que l’annulaire et le majeur sont dans son yoni/vagin, et que votre pouce est sur son clitoris, « vous tenez l’un des mystères de l’univers dans votre main. »)

Donc, que fait votre main gauche pendant ce temps ? Vous pouvez l’utiliser pour masser la poitrine, le ventre et le clitoris. Si vous massez le clitoris, c’est habituellement préférable d’utiliser votre pouce dans des mouvements de bas en haut, avec le reste de votre main qui repose sur le mont du pubis en le massant. La double stimulation des mains droite et gauche procurera plus de plaisir au receveur. Je ne recommande pas d’utiliser votre main gauche pour vous toucher le sexe, parce que vous devez être concentré sur le receveur. Souvenez-vous que c’est un massage pour son plaisir, et la plus grande partie du plaisir vient de la stimulation physique, mais également de l’intention.

Continuez de masser, essayez différentes vitesses, pressions et mouvements. Continuez de respirer et regardez-vous dans les yeux. Elle peut ressentir des émotions puissantes et peut pleurer. Continuez juste de respirer et soyez doux. De nombreuses femmes ont été abusées sexuellement et ont besoin d’être soignées. Un partenaire généreux, aimant et patient, peut être d’une grande valeur pour elle.

Si elle a un orgasme, faites la respirer et continuez de la masser si elle le veut. Plus les orgasmes se produisent, plus ils gagnent en intensité. En tantra, on appelle ceci « chevaucher la vague ». De nombreuses femmes peuvent apprendre comment devenir multi-orgasmiques avec le massage du yoni avec un partenaire très patient.

Continuez de masser jusqu’à ce qu’elle vous demande d’arrêter. Très lentement, doucement, avec respect, enlevez vos mains. Laissez-la se reposer, profitant des rémanences du massage du yoni. Faire des câlins est très reposant également. En apprenant à maitriser le massage du yoni, votre vie sexuelle sera grandement enrichie, et vous apprendrez quelque chose d’important au sujet de la sexualité féminine.

27. avril 2006 par Lune
Catégories: Lunes Rouges & Sex Magick | 36 commentaires

(36) commentaires

  1. Bonjour, Je découvre votre billet sur le massage du yoni, et j’avoue être très troublée… Pourriez-vous m’indiquer un endroit où je pourrai découvrir ces sensations ? Un professionnel ou un amateur averti serait l’idéal.

    Bien à vous, Laura

  2. Pourquoi pas avec votre (ou vos) partenaire(s) actuel(s) – ou futurs d’ailleurs – ? Apprendre ensemble, ça aussi c’est magique ^^

  3. C’est exactement comme ça que j’ai apppris de faire… Deux remarques tout de même toutes les partenaires ne sont pas pretes à plusieurs orgasmes à la suite, aussi il est très bon d’ammener la partenaire au bord de l’orgasme puis de ralentir les stimulations, puis recommencer etc.

  4. je sui heureux d’aprendre que mon prenom a plusieur significations lol pas mal le massage! mais g pas besoin de ca pour que ma femme crit yoni lol

  5. Morte de rire ^^ Yoni c’est en effet un prénom israëlien, je ne connais pas sa signification par contre :)

  6. une dimension immense du plaisir féminin je suis prete à épouser un impuissant s’il est capable de me faire ce genre de massage waooo!!

  7. N’importe qui avec un peu d’entraînement peut y arriver ^^

  8. tres bien fait votre billet.

    pour ceux qui liront ce comentaire:
    en prenant son temps et en faisant respirer la partenaire; croyez moi ca marche.

    les emotions sont souvent tres fortes et c’est vrai que les larmes peuvent couler…
    mais quel bonheur aussi pour le donneur.

    la technique de respiration est tres importante…

    cela n’a vraiment rien à voir avec le sexe pur et dur…

  9. On veut essayer… mais ou trouver l’equivalent d’une description pour zhom?
    Merciiiii!

  10. Waah merci Lune! Je ne connaissais pas ou alors l’image souvent parodiée… Le tout c’est d’arriver à trouver un long moment sans enfants! (j’en ai 3…)En tous cas zhom est intéressé…

  11. C’est clair, ce n’est pas le plus facile de se trouver du temps quand on est une heureuse maman de trois bambins ^^

  12. Wow! je ne connais absoluement pas ce terme et encore moins le massage s,y rattachant…j’ai très hâte de l’essayer….

  13. Wow !!! rien que la lecture de la description est fascinante: la concentration sur la respiration est cruciale: ne pas se laisser emporter par la vague mais "l’apprivoiser" petit à petit, ça intensifie l’énergie et les sensations…

    Merci Lune !

  14. j ai appelé mo fils yoni et je suis surprise de savoir qu il veut dire sexe de la femme.et que c un massage enfin une thecnique maintenent avant de donner un prenom a mes futurs enfants je ferai une recherche.

  15. je viens, apres plusieurs séances de massage, et surtout apres un long massage, de réaliser un massage du yoni.
    la personne recevant ce massage s’est laissé aller en toute confiance car il n’y avait aucune equivoque dans cette séance.
    un "cadeau" pour l’aider à s’épanouir et à découvrir ce qu’elle ne connaissait pas.
    je te remercie pour ces explications tout en douceur.
    Olivier

  16. slt a tous je mapelle yoni egalement et sans le savoir je pratiquais deja ce genre de massages avec mon amie c est que ca doit etre dans les gènes lol .a recomander sans aucun doute .bye

  17. c’est quand même dingue qu’on ne pense pas à être doux avec soi-même,vu les réactions que je viens de lire,beaucoup on l’air surpris(e)

  18. tou simplement genial merçi

  19. je trouve cela assez intéressant car actuellement je tend a etudier cette science en quelque sorte pour améliorer ces moments-là.merci de cette contribution.j’essaierai futurement cette technique assez douce qui me parait adéquate pour passer un bon moment.en effet le sexe pur et dur ne me plais pas vraiment,a vrai dire ce que j’ai trouvé dans cet article c’est exactement ce que je recherche.encore merci.

  20. superbe description, mais ce n’est pas la première…
    C’est exactement ce que je fais comme massage à mon amoureuse !
    Mais c’est aussi ce que je propose comme service tout à fait respectable et respecté !

    Cela aie aussi les femmes qui ont subi des sévices dans leur vie…

    Mesdames, intéressée, contactez-moi !

    merci à l’auteur de ce blog !

  21. je viens de découvrir votre blog et je trouve ça génial ! je ne savais même pas que ça existé! reste plus qu’à trouver un partenaire qui aimerait le faire ! j’espère le découvrir car à 45a la ménopose approche!

  22. Pascaline,

    45 ans, c’est génial! Je ne me suis jamais senti aussi bien depuis que j’ai eu 45 ans (l’an dernier)
    Le bon partenaire viendra, il ne faut pas en douter.
    A mon tour, je remercie l’auteur de ce blog

    Steevy

  23. Bonjour, bonsoir,
    J’ai su m’inspirer de vos conseils pour développer le massage Yoni, et j’en éprouve de merveilleuses sensations à pratiquer cet art que je ne maîtrise pas complètement pour l’instant, mais ai toujours eu cette forme de sensibilité et je le fais avec passion et respect. Ma dernière receveuse m’a complimenté.
    Si Pascaline veut franchir le pas, welcome

    Francis (Paris) fce_2000@yahoo.fr

  24. bonjour à tous,

    j’aime beaucoup les commentaires des lecteurs, ils m’ont fait rire je les trouve pleins de bon sens et très charmants

  25. http://sinding.brigitte.perso.neuf.fr/essences2/

    je laisse mon site de dessins numériques tout compte fait je les trouve très tantriques ces dessins

    je vais m’inscrire sur ce blog que je trouve très sympathique

    brigitte

  26. Vraiment excellent, déjà trois receveuses accroc à cette pratique. ça valait vraiment le coup que passe autant de temps à m’entraîner. Merci beaucoup !
    -luc_morigo@yahoo.com

  27. Bonsoir,

    Je faisais une recherche sur le bouddhisme quand je suis arrivée sur votre site. La fille de 16 ans « Déesse des sphères » nommée SIDDHA-RÂTRÎ portant trois attributs sur sa tête dont le yoni représentant la nature féminine.

    J’avais déjà regardé un reportage sur le tantrisme, je n’ai jamais approfondie mais cela m’a toujours intéréssée.

    Votre article est très bien, il donne envie d’explorer cet univers.
    Je voulais savoir si vous auriez le nom d’un site ou un livre expliquant tout sur cette pratique.

    Je vous remercie et vous souhaite une bonne continuation.

  28. il faudrait que tous les hommes sachent faire le massage du yoni!

  29. Je crois que l’étude du corps vaut toujours la peine mais celui de la femme, humm. C’est encore mieux. Comment une receveuse qui vous a vu pourrait ne pas devenir adepte?? Votre site est très beau et votre connaissance du sujet, impressionnante, voir exitante. Nous pouvons dire que mon conjoint et moi, nous nous sommes trouvé. Moi 35, lui 43, des enfants chacun notre côtés et après toutes ses années à espérer, nous avons enfin trouvé le partenaire de vie que nous désirions tant. Une complicité dont jene rêvais mm plus. Ce que mon homme aime le plus, me faire plaisir ou me voir avoir du plaisir. J’ai du fun = il en a! Nous irons très certainement vous voir

  30. C’est a découvrir !!!

  31. Bonsoir ,merci de votre magnifique description du massage du yoni!
    je pleure à chaude larmes depuis 10 minutes car ces massages du vagin tant à l’extérieur ,qu’à l’intérieur c’est ce dont je rêvais depuis toujours , on peut dire que quasiment depuis que j’ai commencé à faire l’amour avec un homme vers 20 ans,j’ avais le désir de ce si beau don pour la femme mais je n’ai eu aucun amant ou compagnon qui ait eu cette connaissance et le dernier ne pensait quasiment qu’à lui , à me pénétrer et nullement à me rendre détendue en se concentrant sur ces gestes d’amour doux que vous décrivez et qui pour moi ne sont pas vraiment un découverte surtout depuis que j’ai une quarantaine d’année. Je me fais parfois quelques caresses du vagin et du pourtour du vagin à moi-même pour me détendre . Cependant , je remarque que si j’ai un orgasme et que cela se passe avant de dormir, ensuite je n’arrive plus à dormir, il doit certainement y avoir une activation énergétique qui produise cela !

  32. Le massage du yoni est comme tous les massages. S’il n’est pas donné avec altruisme et la seule idée de donner du bien-être, il ne sera pas pas réussi. Je pratique les massages tantriques depuis plus de 5 ans et aucune des personnes massées, je crois, n’a ressenti de gêne ou une connotation vulgaire. Le lâcher-prise était total et donc le plaisir amplifié. Il n’y a pas de techniques parfaites, mais une personne ressent tout de suite si on a envie de la masser avec amour ou si on veut la tripoter. La douceur et la lenteur sont les maîtres mots. Merci à Lune pour nous montrer le chemin. Après, il faut pratiquer, aimer donner, pratiquer encore et encore.

  33. J’ai découvert et fait découvrir le massage du Yoni à une amie très proche. Elle a 44 ans et j’en ai 52. Ce fût une révélation pour elle en ce sens qu’elle s’est aussi découverte une autre approche de son corps, d’autres régions sensuelles. En tant que donneur, je ressens une telle émotion lorsque je la vois jouir de ce plaisir. C’est assurément beaucoup plus gratifiant pour un homme d’offrir le plaisir de cette manière que par une pénétration. Je lui fais le massage depuis plusieur mois à raison de 2-3 massages par mois pour que ce plaisir reste un moment très privilègié…

  34. Je pratiquais sans savoir mais un grand Merci pour les détails finement amenés et qui amélioreront ce beau partage.
    J’aimerais savoir à partir de quel moment le donneur peut devenir receveur du massage de lingam que vous décrivez dans une autre belle page. Des suggestions ? Faut-il déconnecter totalement les deux massages ?