Je ne suis pas mignonne. Je ne veux pas être jolie.

I am not cuteTrouvé sur pinterest et traduit rapidement :

Je ne suis pas mignonne. Je ne veux pas être jolie. Je vaux plus que ça. Je n’ai pas besoin de crever de faim ni de dépenser tout mon argent dans du maquillage ou des manucures. Je n’ai pas besoin de détester mon cul, ni de haïr mes cuisses, ni tout autre partie de moi-même. J’ai besoin d’être forte et en bonne santé. J’ai besoin d’être consciente et d’avoir du pouvoir sur ma vie. Ce qui m’importe c’est de m’aimer. Ce qui m’importe, c’est d’être une personne entière. Je suis courageuse. Je suis intelligente. Je ne suis pas mignonne. Je ne veux pas être jolie.

20. août 2014 par Lune
Catégories: Général | 13 commentaires

(13) commentaires

  1. Merci !

  2. Merci!!!

  3. santé oui.

  4. Eh oui, merci pour cette lecon d’amour propre et d’humilité, ca fait du bien de s’aimer…

  5. Géniale cimer

  6. je ne vois pas en quoi prendre soin de sois est une mauvaise chose, c’est relaxant, ça fait du bien au corps et la doctrine mens sana en corpore sano est respectée ^^

  7. C’est de la provocation, tu pourrais aussi bien remplacer les deux premières phrases par « je ne suis et ne veux pas être une simple image ». Cela dit, prendre réellement soin de soi, est-ce que cela à voir avec le reflet que nous renvoyons ? Perso, pas certaine ;o)

  8. Pour ma part, ce message était clair, car il m’est arrivé de le ressentir. Vouloir être aimée et acceptée au détriment de ce que j’aimais réellement, de ce qui m’intéressait réellement. Quand le besoin de me sentir à l’aise et bien dans ce que je dois faire pour y parvenir n’est même plus quelque chose qui vaut la peine de considérer…. Faire semblant juste pour pouvoir être comme les autres, être comme les femmes dans les revues ,films et magasines ou même la plupart des filles de ma classe à l’école… Être normal? Seulement Être.. à partir de quelque chose qui n’est même pas moi à la base? Voir toutes ces femmes si différentes de moi et pourtant qui semblent tellement plus heureuses et plus acceptées… Voilà! Ce fut une partie de mon enfance et adolescence. Dans cette optique, prendre soin de soi n’a pas le même essence pour tout le monde.

  9. en effet si on le prend de cette façon je comprend mieux, mais prendre soin de soi, pour ma part, ça n’a rien a voir avec le regard des autres sinon comment faire pour s’aimer si on se regarde au travers des autres. Moi quand je prend soin de moi je le fais pour moi mon corps et mon esprit, pour moi la phrase « je ne suis pas mignon et je ne veux pas devenir belle » c’est comme si tu disais « je ne suis pas intelligent et je ne veux pas l’être » il ne faut pas penser que tout le monde ce forge un corps juste pour l’exhiber et pour paraitre beau au yeux de tous, si je fais partie des fan de cette page c’est que j’ai une spiritualité proche de la nature donc mon but c’est bien de répondre a mens sana en corpore sano tout simplement ^^

  10. yeeeeaaaahh

  11. Je comprends tout à fait , enfin je crois avoir saisis votre façon de voir ce message Kévin :) De mon côté j’ai dû traverser ce genre d’épreuve négative pour découvrir le positif de ce que vous apportez comme vision. Dans ma perception au moment où je vivais ces choses, cette phrase:  »I am not cute, I don’t want to be pretty  » à teneur  »psychologie contraire » aurait sonné comme une expulsion ultime du négatif. Un genre de feu destructeur qui rends par la suite la terre des plus fertile pour y rebâtir quelque chose de mieux. C’est aussi une façon de dire:  » Non. Je ne suis pas  »que ça », je ne veux pas être basée et axée là-dessus parce qu’au fond de moi-même, ce n’est pas la première chose qui reluis le plus en moi et surtout, ce n’est pas le fait d’être mignonne et belle physiquement qui fait de moi qui JE suis au plus profond de moi et non, je ne veux pas que cela devienne difficile et pénible de devoir entretenir l’aspect physique, l’enveloppe , l’emballage de ma personne au détriment de ce que je préfère de moi-même.