Déméter & Perséphone, découvertes archéologiques en Bulgarie

(Déméter & Perséphone, terre-cuite datant de 100 avant JC, découverte à Myrina, Turquie. Visible au British Musemum)

Des Archéologues Bulgares découvrent un sanctuaire dédié à Déméter

(article tiré du site novinite.com, traduit et adapté par Lune)

Un temple dédié à la déesse Grecque Antique Déméter et à sa fille Perséphone a été découvert par une équipe d’archéologues Bulgares près de la ville de Sozopol, sur la côte de la Mer Noire.

L’équipe archéologique du Professeur Krastina Panayotova a trouvé le temple Grec Antique ce mardi lors de fouilles, au Cap de Skamniy, où les archéologues ont exploré le mur d’une forteresse et une église qui faisaient partie d’un monastère impérial Byzantin.

Panayotova a expliqué que les figurines et céramiques découvertes concentrées en un seul endroit sont la preuve évidente d’un culte à Déméter et Perséphone.

« Nous avions trouvé des morceaux auparavant mais cette fois la découverte est localisée en un endroit précis, dans le mur de la tour qui a été construite par-dessus. Il est lié au culte de Déméter et Perséphone. Comme il y a une église ici, nous nous attentions naturellement à trouver un sanctuaire datant de la période Antique, » l’archéologue a-t-elle expliqué […]

Le sanctuaire se situe près des bâtiments du monastère des « Saints Apôtres et 20 000 Martyres », construits durant la première moitié du XIVème siècle par Anastasios Palaiogos, frère de l’Empereur Byzantin.

Sozopol (ndlt : en Bulgare Созопол), nom qui dérive d’Apollonia, nom donné à la ville lorsqu’elle fut colonisée par la Grèce durant l’Antiquité, fut un bastion traditionnel Byzantin au cours du Moyen-Âge, même si son arrière-pays était aux mains des Bulgares. La ville elle-même fut conquise par le Premier Empire Bulgare, sous le règne de Khan Kroum en 812 mais fut plus tard reprise par Byzance.

Sozopol fut conquise par l’Empire Turc Ottoman seulement en 1459, six ans après la chute de Constantinople ; les archéologues Bulgares ont trouvé la preuve que le monastère des « Saints Apôtres et 20 000 Martyres » fut incendié et la ville ravagée durant l’invasion.

Sozopol semble avoir été l’un des premiers pôles du Christianisme car en 2010 l’archéologue Bulgare Kazimir Popkonstantinov fit la découverte des reliques de Saint Jean Baptiste sur l’Île de Saint Ivan, près de la ville.

18. mai 2011 par Lune
Catégories: Divinités | Tags: , , , , , , , | 2 commentaires

(2) commentaires

  1. C’est réjouissant ! Déjà que j’avais envie d’aller en Bulgarie, entre les traces de culte dionysiaque et ça, je vais finir par y aller pour de vrai ! :)