Voici venu le temps des récoltes

Voilà venu le temps des récoltes. Aujourd’hui, j’ai ramassé au potager les petits pois, dans les prés l’achillée millefeuille et le millepertuis. Le temps est idéal. Le soleil donne mais la brise rafraichit. J’ai également fait une chouette récolte dans ma boîte aux lettres : le tarot Robin Wood que je zieutais depuis quelques mois. Je suis loin d’être une fanatique des tarots et de la cartomancie en général même si par le passé j’ai eu quelques bons résultats avec ces outils. Quand je veux savoir quelque chose, je préfère voyager dans l’Autremonde et m’adresser aux Esprits. Les réponses sont toujours simples et directes. C’est ce que j’aime ! Mais je suis un être faible et les illustrations ont eu raison de mon porte-monnaie. Elles sont belles avec un petit côté ringard des années 80, début 90. Je les trouve très parlantes et vivantes. Elles sont colorées et joyeuses. Voilà, je m’offre une occasion pour arrêter de faire ma bégueule et découvrir ce nouveau « livre » en images !

Le lot du concours en image

Smudge à l’achillée, encre au sureau, huile d’onction, encens dédié à Hécate & bougie roulée à l’armoise et aux fleurs d’absinthe

Voici des photographies des objets gagnés par Sarasvatya avant que je ne les emballe et les envoie prochainement à leur nouveau propriétaire :)

Si les huiles sorcières et autres encens vous plaisent, gardez un œil sur ce blog, je ferai un nouveau concours à l’ouverture prochaine de l’e-shop.

Une huilepertuis :o) Une huile magique et médicinale qui soigne les brûlures
Le Feuillu (dessin original aux crayons de couleur) pour décorer autel ou grimoire

Bâtonnets de smudge

Les premiers bâtonnets de smudge destinés au futur e-shop :-)

Fabriquer des bâtonnets de smudge en achillée, j’y pense depuis les premières récoltes… Je me suis finalement lancée la semaine dernière et je suis ravie du résultat.

Le « smudging » est une pratique amérindienne qui a été largement reprise au sein des milieux païens et sorciers pour son efficacité. Le smudging est une purification par fumigation et les bâtonnets de smudge sont de petits fagots d’herbes sèches que l’on fait se consumer lentement.

Traditionnellement, les amérindiens utilisent de la sauge blanche.  Les bâtonnets de smudge ont été revisités par bon nombre de néo-païens et sorciers, ils emploient généralement des herbes au parfum puissant comme le cèdre, la lavande, l’armoise… Les mélanges sont parfois heureux, d’autres fois bien moins :o)

C’est Artus qui m’a fait découvrir, il y 7 ans, le smudging en même temps que le core-chamanisme et j’ai tout de suite apprécié. C’est simple et efficace… Et surtout bien plus pratique que d’allumer un charbon à encens. Il suffit d’allumer le bâtonnet puis de souffler sur la flamme pour  l’éteindre et faire rougeoyer ce smudge. Pour l’éteindre, il suffit de l’écraser dans du sable ou toute surface ignifuge. Vous pourrez le rallumer d’autres fois…

Pratique, n’est-ce pas ? :-)

Pour mes premiers bâtonnets réalisés maison, j’ai choisi l’achillée millefeuille que j’ai cueilli pendant la pleine lune. J’ai noué les bâtonnets à l’aide d’un fil de lin, que j’ai parfois teinté avec des baies de sureau. J’ai noué ces fils magiquement.

L’achillée est une plante qui a été largement utilisée au cours du temps et au sein des différentes civilisations pour ses pouvoirs purificateurs, médicinaux, magiques mais aussi divinatoires. C’est également une plante liée à l’amour et  aux déesses de l’amour. Je pense notamment à Vénus, Aphrodite et Freya.

Je ferai probablement un article plus détaillée sur l’achillée dans quelques temps ;-)

Achillée Millefeuille ou Sourcil de Vénus